Bande dessinée – Cinq talents à découvrir

Par Céline B. pour BU


Parfois présentée – à tort – comme un sous-genre de la littérature, la bande dessinée connaît, depuis les années 1960, une expansion croissante. Loin des stéréotypes faisant de son public une majorité d'enfants, le « 9ème art » est aujourd'hui un vivier d'artistes aimant capter l'attention d'adultes curieux du monde qui les entoure. À l'ère des incontournables comics et en plein essor de la BD en ligne, zoom sur cinq talents de l'illustration à découvrir.


Chloé Wary


Jeune illustratrice de 25 ans, Chloé Wary a suivi ses études au Lycée technique d'arts appliqués Auguste Renoir à Paris. Également autrice et graphiste, elle s'est attachée, dès son projet de fin d'études, Conduite interdite, à évoquer le droit des femmes et leur désir d'émancipation. Dans ce premier ouvrage, la condition féminine en Arabie Saoudite est au cœur d'une réflexion inspirée par l’œuvre de Clarence Rodriguez, Révolution sous le voile.


En 2018, elle crée une bande dessinée sur le football féminin suite à une résidence artistique organisée à Mazé-Milon. En prenant appui sur sa propre expérience d'adolescence, Saison des roses raconte sa plongée dans cette discipline avec la finesse et la vivacité d'un dessin dynamique. Entre de premières planches en noir et blanc, puis une explosion de couleurs, Chloé Wary met en valeur l'énergie et l'engagement de sa jeunesse pour questionner les difficultés des femmes à imposer leurs droits.


Conduite interdite, éditions Steinkis (2017)

Saison des roses, éditions FLBLB (2019)



Alex W. Inker


Du haut de ses 34 ans, Alexandre Widendaële, plus connu sous le nom d'Alex W. Inker, possède un master 2 en cinéma et un diplôme de l'Institut Saint-Luc de Bruxelles en bande dessinée. Doctorant et enseignant à l'université de Lille, il travaille sur les relations tissées entre BD et cinéma en parallèle de ses activités d'illustrateur. En 2016, il publie Apache, son premier album, chez Sarbacane.


Sous l'influence de la bande dessinée alternative américaine, mais aussi du style atome et de la ligne claire, il enchaîne Panama Al Brown, une biographie du boxeur, amant de Jean Cocteau, puis Servir le peuple, où il adapte le texte de Yan Lianke. Le dessinateur choisit de pasticher la propagande chinoise et termine dans les cinq finalistes du Grand Prix de la Critique 2019 de l'ACBD. En 2020, il met son ambitieux coup de crayon au service de la transposition du roman de Virginia Reeves, Un travail comme un autre, où il laisse parler son affection pour le travail de Dorothea Lange et Walker Evans.


Apache, éditions Sarbacane (2016)

Panama Al Brown, éditions Sarbacane (2017)

Servir le peuple, éditions Sarbacane (2018)

Un travail comme les autres, éditions Sarbacane (2020)



Nicolas Wild


Né en Alsace, Nicolas Wild se forme à l’École des arts décoratifs de Strasbourg. Véritable globe-trotter, il poursuit ses études aux États-Unis avant de s'engager dans un orphelinat indien. En 2007, le dessinateur s'inspire de son séjour en Afghanistan pour commencer sa trilogie Kaboul Disco où il cherche à interroger le cœur d'un pays aux multiples complexités. Ses nombreux voyages à travers le monde sont la source privilégiée d'ouvrages où l'auteur veut mettre en lumière des territoires et des cultures différents.


Nicolas Wild fait le choix de l'humour noir et de l'ironie mordante pour narrer ses expériences. Son envie principale reste de transmettre ses connaissances, ainsi que d'explorer les réalités de chaque pays visité. Du droit des femmes à l'exploitation infantile, l'illustrateur garde les grandes thématiques de ses reportages au premier plan en les traitant avec empathie et décalage.


Le Vœu de Marc, éditions La Boîte à bulles (2005)

Comment je ne me suis pas fait kidnapper en Afghanistan, éditions La Boîte à bulles (2007)

Comment je ne suis pas devenu opiomane en Afghanistan, éditions La Boîte à bulles (2008)

Ainsi se tut Zarathoustra, éditions La Boîte à bulles (2013)

Mondo Disco, éditions La Boîte à bulles (2019)


Luke Healy


Originaire de Dublin, Luke Healy est titulaire d'un ba en journalisme et d'une maîtrise en dessin animé, obtenue dans le Center for Cartoon Studies du Vermont. Avec Americana, son premier essai publié chez Casterman, il raconte sa propre histoire : celle d'un passionné d'Amérique qui se retrouve expulsé des USA lorsque sa carte de séjour n'est pas renouvelée. L'ouvrage retrace son odyssée au cœur du Pacific Crest Trail, un chemin de randonnée reliant la frontière mexicaine au Canada.


En souhaitant évoquer la précarité de sa situation, Luke Healy fait défiler son aventure, puis décide d'y intégrer sa vision des États-Unis et les rencontres ayant peuplées son parcours peu avant l'élection de Donald Trump. D'un récit introspectif, il dessine, à petites touches, les failles d'un pays marqué par l'exil dans un style dépouillé qui mêle un trait noir et blanc à quelques éclats de rose léger.


Americana, éditions Casterman (2020)



Léonie Bischoff


À la suite d'une maturité gymnasiale en Arts Visuels réalisée à Genève, Léonie Bischoff s'installe à Bruxelles où elle obtient un graduat en bande dessinée à l’École supérieure des arts Saint-Luc. En 2009, elle déménage à Paris et publie son premier roman graphique, Princesse Suplex, chez Monolosanctis, où elle suit une employée de bureau qui devient catcheuse le week-end. Quatre ans plus tard, elle scénarise et dessine Hoodoo Darlin, un récit initiatique dans le bayou de la Louisiane.


Après avoir adapté les polars suédois de Camilla Läckberg, La Princesse des glaces et Le Prédicateur, avec Olivier Bocquet, elle s'intéresse à la vie d'Anaïs Nin dans Anaïs Nin, sur la mer des mensonges en 2020. L'album est l'un des coups de cœur critique de la rentrée dans son évocation d'une existence passionnante, habitée par l'ambiguïté et le fantasme. Un pari fort osé pour une bédéiste créative et sensible qui sait parfaitement utiliser un style graphique coloré et fluide pour sublimer les destins qu'elle raconte.


Princesse Suplex, éditions Manolosanctis (2010)

Hoodoo Darlin, éditions Casterman (2013)

La Princesse des glaces, éditions Casterman (2014)

Le Prédicateur, éditions Casterman (2015)

Naissance de la Bible : comment elle a été écrite, éditions Le Lombard (2018)

Le Tailleur de pierres, éditions Casterman (2018)

Anaïs Nin, sur la mer des mensonges, éditions Casterman (2020)

29 vues0 commentaire