Vol avec effraction & vandalisme dans les locaux du Bordeaux underground.

Mis à jour : févr. 6

Par Jean-Christophe PINA pour BU


Dans la nuit de jeudi 16 au vendredi 17 janvier 2020, les locaux du Bordeaux underground ont été victimes d'un vol avec effraction et de vandalisme. Le directeur de l'agence de presse dépêché sur place a pu constater cet acte criminel et intolérable. Une plainte a été déposée.

"Nous savons qui sont les responsables mais nous attendons la suite de l'enquête et des auditions avant de publier leurs noms sur les réseaux sociaux et dans la nouvelle rubrique prévue à cet effet dans notre prochain magazine: les enquêtes de JB (Johnny Bordeaux). Pour répondre aux propos de cette personne gérante d'une société immobilière impliquée dans cette affaire, je ne rampe devant personne. Emile Zola est à l’origine de la Table des lois qui constitua le code moral des intellectuels du XXe siècle. Il défendit trois choses : l’homme persécuté, les vérités objectives et l’idée d’un État tolérant. La presse est une maison de verre. Elle a pour mission de donner des informations exactes, de défendre des idées et de servir la cause du progrès humain. Le métier de journaliste est un combat et celui de notre agence de presse est de dire la vérité aux bordelais même si cela déplaît à certains. Cet acte de vengeance confirme que les auteurs agissent au-dessus des lois. Mon équipe a repris le travail et je laisse la justice faire le sien en commençant par éplucher leur comptes bancaires et leurs déclarations fiscales", a réagi le fondateur et rédacteur en chef du Bordeaux underground, qui annonce des suites judiciaires.


225 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout